Les cocktails se sont répandus à la fin du XVIII siècle, en Angleterre et aux États-Unis.
L’ajout d'une autre boisson permettait de masquer le goût d'un alcool de contrebande de mauvaise qualité.
Leur consécration vint pendant la prohibition aux États-Unis, dans les années 1920.
Using Format